Le contre : travail à trois

Voir la vidéo

Organisation :

1 ballon pour 3 joueurs sur 1/3 de terrain dans le sens de la longueur.

But de la tâche :

Marquer / contrer le smash

Consigne :

  • Le smasheur lance son propre ballon et cherche à marquer en privilégiant l'axe le long de la ligne.
  • Le contreur doit défendre cet angle.
  • Le réceptionneur couvre le terrain derrière le contre, puis contrôle le ballon et va smasher.

Les rôles tournent en se décalant d'un rôle à chaque action.

Le travail porte sur les mêmes points que les exercices précédents. Il permet de favoriser un volume de pratique dans chaque rôle.

Par l'étroitesse de la zone cible (1/3 de terrain, soit 3 m) l'accent est mis sur la "fermeture" de l'angle d'attaque le long de la ligne qui conditionne dans la situation de match l'organisation de la défense derrière le contre. Le contre réussi avec un passage des mains de l'autre côté du filet est une contre-attaque directe gagnante. Mais même lobé par le ballon, un contre bien placé joue un rôle déterminant de ralentissement de l'attaque et permet au défenseur arrière d'intervenir.

Attaque / contre à deux contre deux

Dans le prolongement de ce travail, pour travailler l'alternative contre / défense au sol, on peut faire un travail à 2 contre 2.

Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

En même temps que les éléments techniques déjà vus, cette situation permet de travailler sur la complémentarité du contre et de la défense arrière. On insiste sur l'attaque et la défense de la cible.

Les joueurs tendent généralement à valoriser le défi physique de l'opposition smash / contre au détriment du but essentiel : "marquer". Du côté de l'attaquant, on voit ainsi des joueurs smasher dans un contre mal placé alors qu'il serait possible de passer le ballon à côté. Il faut revenir à la logique fondamentale du jeu : marquer dans le terrain adverse.

Du côté de la défense, on interviendra sur les cas ou le contreur saute alors que l'attaquant est dans l'impossibilité de smasher efficacement. Dans ce cas, il ne fait que masquer le ballon à sa défense arrière sans aucune utilité défensive, et peut même se trouver piégé à contre-temps par un ballon venant sur lui pendant la phase descendante de son saut.

haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant