Attaque et contre sur une distribution de ballons

Voir la vidéo

Organisation :

6 à 8 joueurs - 4 à 6 ballons
Un terrain

But de la tâche :

Contrer le smash

Consigne :

  • Pour le lanceur, assurer une distribution régulière.
  • Pour le smasheur, attaquer la cible en smash. Ensuite il récupère le ballon et le ramène au lanceur.
  • Le contreur passe ensuite au rôle de smasheur.

On est ici dans une configuration proche du jeu. La régularité de la distribution de ballons permet un volume de smashes important. L'action va être complète.

Par conséquent, le joueur apprend à :

  • Se positionner par rapport au bras du smasheur, et non se laisser attirer à suivre le ballon.
  • Préparer son impulsion par une flexion profonde et l'abaissement des bras.
  • Déclencher son impulsion sur l'attaque du bras smasheur.
  • Placer ses mains en contre.

Le placement du contre en l'air demande une coordination spécifique :

  • Pour gagner en amplitude et passer ses mains de l'autre côté du filet sans le toucher, les bras sont tendus, au contact des oreilles, la tête et le menton baissés (le fait de garder la tête levée bloquerait les épaules et limiterait l'engagement au dessus du filet en même temps qu'il exposerait à contrer avec le visage...)
  • Pour opposer la surface la plus large tout en assurant la sécurité pour les doigts, les mains sont ouvertes, doigts écartés tendus en éventail, les deux pouces verticaux et parallèles.
Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

Les critères de placement et de rythme restent essentiels. Le contreur perfectionne en outre sa technique d'impulsion et d'action sur le ballon.

On observe :

  • L'amplitude de la flexion et l'utilisation des bras pour l'impulsion. Les coudes descendent bas pendant la flexion.
  • Le menton rentre vers la poitrine libérant les épaules pour une extension maximale.
  • L'engagement des mains au delà du filet avec une véritable "attaque" du ballon, doigts écartés tendus. Les pouces proches et parallèles assurent la fermeture du contre entre les mains.

Le fait "d'aller cherche le ballon" et la tonicité des doigts sont à la fois un critère d'efficacité et de sécurité. Cela évite de subir l'impact du ballon sur des doigts mal positionnés et de tromper sa propre défense en déviant le ballon sans le stopper. On voit sur la vidéo qu'un contre mal orienté et des mains mal placées laissent passer l'attaque soit du côté à défendre prioritairement (dans l'angle fermé), soit entre les mains. C'est chaque fois un ballon très difficile à atteindre pour la défense arrière.

haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant