Défense sur smash

Voir la vidéo

Organisation :

3 à 5 ballons pour 5 à 7 joueurs

But de la tâche :

Contrôler vers une cible partenaire des ballons frappés depuis le haut du filet.

Consigne :

  • Pour le smasheur : frapper en direction d'un secteur angulaire réduit (éventuellement balisé). Le smasheur se place sur un appui élevé (table, banc) derrière le filet ou juste devant et produit des trajectoires réalistes d'intensité progressives.
  • Pour le défenseur : utiliser le signal du Bras du Smasheur pour s'engager. Pour le joueur cible (passeur) : récupérer le ballon et le porter au smasheur avant d'aller se placer en défense.

Variables :

  • Distance et hauteur de frappe : la distance ne doit pas être trop courte et doit reproduire des distances et hauteurs vraisemblables.
  • Puissance : produire d'abord des frappes régulières. Le cas échéant, augmenter l'intensité progressivement puis varier d'une frappe à l'autre.
  • Direction : frapper à partir des différents postes d'attaque possibles, ce qui crée des angles de déplacement et de contrôles différents (les droitiers et gauchers n'auront pas la même aisance des deux côtés).

Il s'agit ici d'un niveau de jeu évolué où l'attaquant parvient à se mettre en situation d'attaque smashée vraie pour produire une trajectoire directe souvent puissante de haut en bas. La technique défense du terrain sur attaque smashée tient compte des caractéristiques particulières de la situation ; c'est à dire la vitesse du ballon et la puissance de frappe.

Quelles sont les conséquences ?

  • La défense ne peut couvrir qu'un espace restreint => il faut réduire l'angle par le contre, identifier les zones menacées par les trajectoires directes et répartir la défense de ces zones entre plusieurs joueurs.
  • Le temps disponible est très court => il faut anticiper sur l'orientation de l'action et du déplacement.
  • La trajectoire est puissante => il faut absorber l'énergie du ballon pour contrôler la trajectoire.

Techniquement les solutions s'organisent ainsi :

  • Le joueur se place en attitude d'attention en bordure latérale du secteur à défendre.
  • Lors de la frappe, il s'engage dans l'angle défendu pour couper la trajectoire du ballon en cherchant à s'orienter vers sa cible (le passeur).
  • Il engage ses mains (pouces joints) et avant-bras de façon à faire "rouler" le ballon et ainsi absorber une partie de l'énergie à l'impact. L'image est de "glisser ses pouces sous le ballon".
Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

On observe :

  • Le placement en bordure du secteur d'angle à défendre en position d'attention : jambes fléchies, attention fixée sur le bras de l'attaquant. Un joueur placé de face ne saurait pas s'il devrait partir à droite ou à gauche. Cette indécision crée un retard critique dans les prises d'appuis.
  • L'engagement précoce : le joueur se met en mouvement dès la frappe vers l'intérieur du secteur défendu et s'adapte à la trajectoire pendant le déplacement. Il cherche à placer un appui à l'extérieur de la trajectoire pour orienter le rebond.
  • Le passage des pouces sous le ballon qui permet de faire "rouler" le ballon, d'absorber l'énergie et de contrôler la trajectoire. On voit distinctement le ballon tourner et ralentir sur sa trajectoire après l'impact.
haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant