Sur distribution de ballons

Voir la vidéo

Organisation :

1 terrain
6 élèves
2 à 4 ballons

But de la tâche :

Défendre son terrain et renvoyer dans le camp adverse

Rôles et consignes :

  • Le lanceur peut-être un élève ou le professeur. Il lance des ballons en cloche sur tout le terrain adverse, en laissant la défense se replacer en réception entre les lancers.
  • Le ou les ramasseurs : 1 ou 2 élèves derrière le lanceur récupèrent les ballons renvoyés et alimentent le lanceur en ballons.
  • Les défenseurs s'organisent pour renvoyer le ballon en 3 touches maximum.

Evolutions :

  • Le lancer est effectué près du filet, puis du milieu, et on ne cherche pas à mettre en difficulté la défense par des trajectoires qui ne pourraient pas exister du fond du court.
  • Si les défenseurs se débarrassent du ballon sans chercher à construire une attaque, on place deux cibles (cerceaux ou zones réduites) à atteindre en attaque pour obliger les joueurs créer les conditions d'une trajectoire précise.

Les joueurs sont placés en défense en arc de cercle en se répartissant les secteurs d'angles. Dès qu'un des défenseurs a annoncé "j'ai", les partenaires deviennent soutiens et / ou passeur et se réorganisent en fonction de l'erreur probable de réception autour du réceptionneur, à distance d'intervention.

Il est très important d'établir le fait de l'erreur probable. Il y aura toujours des réceptions ratées et, pendant une période longue de la formation, il y aura plus de réceptions ratées que réussies.

Il ne s'agit donc pas de mimer, pour la forme, un soutien mais d'être réellement prêt à intervenir sur une trajectoire imprévisible. Les joueurs ont tendance à sous-estimer leur espace d'intervention. On doit insister sur le bilan des ballons récupérés. Assurer le soutien sur l'erreur n'est pas un supplément souhaitable du jeu mais une fonction normale et constante.

Les repères à intégrer sont :

  • Le réceptionneur doit annoncer "j'ai !" le plus tôt possible et de façon très audible.
  • Les partenaires doivent instantanément s'orienter vers le réceptionneur
  • Se mettre à distance d'intervention, ce qui signifie souvent s'éloigner, car être trop près crée une incertitude. Il vaut mieux avancer vers le ballon quand la trajectoire de réception sera lisible.
  • Se répartir autour du réceptionneur. Ils "éclatent" autour du porteur.
  • Si la trajectoire de réception va dans une zone d'incertitude entre deux soutiens, annoncer "laisse !" ou "j'ai !" le plus tôt possible.

Dans le cas d'un rôle de passeur spécialisé (jeu à 4), le passeur est prioritaire pour la deuxième touche de ballon, même loin de sa position initiale, mais il doit communiquer clairement pour ne pas créer d'incertitude avec les soutiens.

haut de page
Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

Les indicateurs sont :

  • l'attitude préparatoire ;
  • l'orientation ;
  • la précocité de la mobilité.

Au delà de la réception ratée, il faut valoriser tous les niveaux de réussite :

  • ballon relevé ;
  • ballon joué deux fois ;
  • ballon renvoyé ;
  • attaque contrôlée et dirigée en deux ou trois touches.

Le risque existe à tout moment de redevenir spectateur et de mimer le soutien sans le jouer réellement. Ne pas laisser tomber le ballon, jouer tous les ballons doit devenir un principe ludique.

haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant