L'enchaînement contre / smash

Voir la vidéo

Organisation :

1/2 terrain en longueur
4 à 6 joueurs
2 à 6 ballons

But de la tâche :

Réaliser une attaque smashée du terrain adverse à partir d'une position de contre

Rôles et consignes :

  • Le contreur / attaquant simule un contre puis effectue son replacement en position d'élan à disposition du passeur. Après le smash il passe en défense de l'autre côté du filet.
  • Le passeur lance le ballon pour une attaque smashée.
  • Le défenseur dans le terrain opposé attrape le ballon smashé ou effectue une défense suivie d'un contrôle à deux mains, puis vient donner le ballon au passeur et se place en position pour passer au travail de contre / smash.

Evolutions :

  • On peut matérialiser, au début, la position d'élan par une marque (cône rouge sur la photo). Par la suite, il est nécessaire que les joueurs se repèrent aux lignes du terrain.
  • Si le contre n'est pas simulé de façon authentique, on peut créer un poste "d'attaquant adverse" (placé dans le circuit après celui de défenseur) qui, pieds au sol, lance un ballon à contrer ras du filet puis récupère son ballon et suit le circuit. Ainsi le contreur / smasheur contre réellement ce ballon avant d'enchaîner.
  • Le joueur attaquant adverse peut aussi lancer le ballon verticalement à deux mains dans son camp, mais près du filet. Le contreur doit venir toucher le ballon à deux mains avant d'enchaîner.

Puis on met en situation l'enchaînement avec un travail à 9 joueurs :

  • Sur un lancer, un attaquant lobe le contre (si le contre n'est pas là ou en retard il smashe).
  • Sur le lob, le smasheur recule pour se mettre à disposition du passeur pour l'attaque.
  • Derrière lui, la réception est assurée vers le passeur.
  • Sur la passe, l'attaquant joue la diagonale vers les joueurs qui assurent chacun leur tour la défense du terrain adverse.

L'enchaînement contre / smash

Le fait de pivoter puis de s'écarter à l'extérieur du terrain à la prise d'élan permet au poste 4 (pour un droitier) :

  • de participer immédiatement à la suite du jeu quand le contre n'a pas bloqué le ballon ;
  • d'avoir son terrain dans le champ visuel et de se mettre ainsi à disposition du passeur ;
  • d'ouvrir son angle d'attaque en étant naturellement tourné face au passeur.

Pour un gaucher, c'est le poste 2 qui présente ces avantages.

La présence d'une marque au sol incite les joueurs à regarder en bas, voire à tourner le dos au terrain, ce qui n'est pas un comportement logique en jeu. C'est pourquoi, dès que les repères de distance seront pris, le plot sera supprimé.

On veille :

  • à ce que la simulation du contre soit faite de façon authentique en passant les mains au dessus du filet ;
  • à ce que l'élan garde son amplitude et ne soit pas peu à peu ramené à un pas en arrière.

L'enchaînement contre / smash sur attaque adverse

Le lanceur doit faciliter l'attaque. Pour que le travail soit efficace, il doit y avoir une majorité de lob mais, à chaque fois que le contreur n'assure pas son rôle, l'attaquant frappe droit là où devrait être le contre. Voir les situations systématiques.

haut de page
Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

Lors d'une première étape, les joueurs prennent des repères sur l'enchaînement des actions et l'espace d'évolution.

Puis on veille à ce que les actions soient authentiques aussi bien pour le contre que pour le smash.

  • Si le contre n'est qu'esquissé, cela influe à la fois sur la qualité des apprentissages techniques et sur la charge énergétique requise. On peut soit demander de passer les mains de l'autre côté du filet, soit, si nécessaire, ajouter un poste de simulation d'attaque par un simple lancer à contrer avant d'enchaîner.
  • Prise d'information : Il n'y a pas, en volley-ball, d'action sans prise d'information visuelle et prise de décision. Pour maintenir cette exigence on introduit, si le joueur tourne le dos, une incertitude dans l'exercice. Pour cela, le lanceur peut, pendant que le joueur tourne le dos, se décaler de deux pas vers le joueur ou vers le centre du terrain, comme cela peut arriver en match. Le smasher constate alors qu'il a perdu une information nécessaire à son placement.
  • Smash véritable : l'action de smash est attrayante et il est rare que les élèves la négligent. Cependant on veille à ce que l'attaque vise la cible adverse. La présence d'un défenseur dans le circuit de la tâche doit engager un vrai duel smasheur / défenseur.
haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant