Enchaînement attaque / défense

Voir la vidéo

Organisation :

4 à 6 ballons pour 8 élèves
1 terrain complet
Demi terrain A : atelier
Demi terrain B : distribution de ballons

But de la tâche :

Enchaîner défense - attaque
Réussir l'attaque à partir de la continuité

Rôles et consignes :

Terrain B :

  • Lanceur : lancer le ballon dans le terrain au moment de la frappe d'attaque (généralement la troisième).
  • Ramasseur : alimenter le lanceur en ballons dans la continuité.

Terrain A :

  • Construire une contre-attaque

Ici le premier lancer est fait pour permettre l'attaque, et ceux qui suivent doivent solliciter les capacités immédiates de réorganisation après l'attaque sur contre-attaque directe.

Plus loin, on trouvera un travail proche de celui-ci mais basé sur une attaque adverse moins rapide.

C'est un travail d'anticipation. L'attention porte sur l'action à venir, et en particulier la contre-attaque directe adverse représentée par le lancer immédiat. La prise d'information visuelle est privilégiée dans cette situation : que regarde le joueur après une frappe ? Qu'ils aient frappé eux-mêmes ou non, la plupart des joueurs sont spectateurs de la trajectoire.

L'anticipation consiste à reporter immédiatement son regard sur le joueur appelé à intervenir dans l'action suivante, qu'il soit partenaire ou adversaire, et non à suivre la trajectoire du ballon.

La continuité et le "timing" des déplacements et replacements sont essentiels et traduisent la qualité de la prise d'information.

Le lanceur gère la difficulté de la tâche. Quand le fonctionnement de la tâche est bien en place, il ne doit pas hésiter à souligner les faiblesses dans la réorganisation en lançant sur le joueur "spectateur".

Ce rôle de lanceur sera prioritairement assuré par le professeur ou par un élève compétent. La qualité du travail dépend très largement de lui.

haut de page
Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

Le rôle de l'enseignant ici est de focaliser le bilan des actions sur l'anticipation dans la prise d'information et le rythme des actions plutôt que sur les "erreurs" techniques. Ceci d'autant plus que le lanceur place les joueurs en permanence aux limites des possibilités d'adaptation pour rendre l'anticipation indispensable.

L'erreur technique est analysée le cas échéant comme conséquence du manque d'anticipation dans la prise d'information.

Que regardent les joueurs ?

  • Le passeur, après sa passe, devrait regarder la contre-attaque adverse. En cas de contre par exemple, il doit regarder le placement du contreur et non l'action du smasheur.
  • Tous les autres joueurs devraient porter leur regard vers la phase suivante au lieu d'admirer l'action en cours.

Cette empathie avec l'action en cours, qui remplace l'anticipation, se traduit souvent par des mimes d'accompagnement (lever d'une jambe, d'une épaule etc.) C'est le comportement type du joueur spectateur.

Pour observer et intervenir, l'enseignant lui-même doit lutter contre la tendance naturelle à suivre le ballon des yeux.

Les lancers créent un problème par leur précocité et non pas par leur vitesse. A un niveau plus élevé, on envisagera d'accélérer les trajectoires.

haut de page

Ce site requiert Flash Player version 8 ou supérieure.

Afin de visualiser correctement le contenu de ce site, nous vous conseillons d'installer la dernière version d'Adobe Flash Player sur votre ordinateur.

Cliquez ici pour télécharger la dernière version de Flash Player sur le site Web du fabriquant